D-Link-Rejoint-La-Communaute-Open-Invention-Network-Pour-Prendre-En-Charge-Le-Logiciel-Open-Source

D-Link devient membre de la communauté Open Invention Network pour protéger le logiciel open source contre les risques liés aux brevets et promouvoir la collaboration et l’innovation ouvertes

D-Link, leader des technologies de réseau annonce devenir licencié et membre de la communauté Open Invention Network (OIN), la plus grande communauté pour la protection des brevets.

En tant que leader de technologies de réseau et de connectivité pour les particuliers, les entreprises et les fournisseurs de service, D-Link reconnaît les avantages et les valeurs liées à la prise en charge du développement du logiciel Open Source (Open Source Software – OSS).

La culture open source repose sur l’engagement, la collaboration et l’intelligence collective afin de promouvoir différentes approches et les innovations les plus remarquables.

En participant à la communauté OIN, D-Link montre son engagement à adopter l’OSS comme base pour ses solutions de mise en réseau et à protéger les innovations open source des risques liés aux brevets.

Marilyne Michel, Country Manager D-Link France, affirme : « L’ open source est intégré dans plus de 70% des solutions de mise en réseau et de communication D-Link dès la phase de recherche et de développement.

Nous avons toujours défendu et continuerons à prôner l’OSS et la protection des brevets, et nous espérons apporter notre contribution à la communauté OIN pour encourager l’innovation. »

« Nous sommes heureux que D-Link utilise le code open source dans ses produits et nous apprécions son engagement pour la protection des brevets au sein des technologies centrales Linux et open source adjacentes requises sous la licence OIN.

La diffusion d’un ensemble commun de valeurs en termes de limitation des risques liés aux brevets associée à une adoption plus large des processus rigoureux de gestion de conformité, crée un contexte pour la Gouvernance IP qu’OIN encourage parmi les membres de sa communauté. », déclare Keith Bergelt, PDG d’Open Invention Network.

X